top of page

comment Survivre aux Fêtes quand tu suis un plan D'entraînement ?


Les fêtes de fin d'année, synonymes de joie et de convivialité, apportent leur lot de tentations culinaires notamment lorsque tu es en pleine préparation pour une épreuve au printemps. Comment savourer ces moments sans nuire à ta routine d'entraînement et à ta santé ?


On te partage ici quelques conseils à mettre en pratique dans les prochaines semaines.


L'équilibre avant tout !

La clé est de trouver un équilibre. On sait bien que lors d'un repas festif, ta consommation de lipides peut facilement être multipliée par 2,5 par rapport à d'habitude ! Et n'oublions pas les glucides, omniprésents dans les desserts, jus de fruits et alcools. Pour limiter les dégâts, on te conseille d'alterner entre repas festifs et repas plus diététiques pendant ces quelques jours de fêtes. Ainsi, tu pourras profiter des plaisirs de la table sans excès et tu n'auras pas l'impression d'être en décalé/retrait par rapport aux autres.


Sucre et gras : un duo à modérer

Bien qu’il n’y ait pas de problème à consommer une quantité modérée de chaque micronutriment au cours d’un même repas, les études scientifiques ont démontré que le mélange excessif de sucres et de graisses augmente le risque de prise de poids.

L’une des explications avancées pour expliquer ce phénomène serait que les glucides augmentent le taux d’insuline et augmentent les risques de stocker les calories issues des graisses sous forme de graisse de réserve.


Ce mélange semble perturber notre système d'auto-régulation qui nous empêche normalement de trop manger. Ainsi, lorsque l’on consomme des graisses en même temps que des sucres, cela perturbe l’effet de l’insuline. Comme le taux de sucre dans le sang doit rester obligatoirement stable, le pancréas est de nouveau sollicité afin de sécréter plus d’insuline pour réussir à diminuer la quantité de sucre dans le sang. Dans ces conditions tu peux donc paradoxalement te retrouver en hypoglycémie ! 😲


Evite donc de combiner dans le même repas, trop de sucre et trop de graisses. Tu dois faire un choix ! 😅


La digestion : un processus à respecter

Après un repas copieux, la digestion peut être un processus long et fatigant pour ton organisme. Pour faciliter cette étape, évite de t'allonger immédiatement après avoir mangé. Des remèdes simples comme les antiacides ou le charbon végétal peuvent aider en cas de ballonnements. Idéalement une petite balade en famille te permettra de mieux digérer (si c'est un déjeuner, pour le diner c'est évidement un peu plus compliqué).


On te conseille d'attendre au moins deux heures après un repas copieux avant d’aller te coucher. Évite également de boire un thé après manger, car le tanin provoquerait l’inhibition de certaines enzymes digestives.


Courir après un repas copieux, pas vraiment une bonne idée

Si tu as fait un repas particulièrement copieux, il est préférable de ne pas courir le lendemain. Repose-toi et hydrate-toi bien. Si tu te sens en forme, opte pour un entraînement léger et ne dépasse pas 45 minutes. Avant de courir, assure-toi d'être bien hydraté. On te conseille également d'emporter une gourde pour boire régulièrement et n'hésite pas à ralentir ou à stopper ton effort si nécessaire.


Enfin, le plus important est d'écouter ton corps. Chaque personne réagit différemment aux excès alimentaires. Sois attentif à tes sensations et adapte ton entraînement en conséquence. Les fêtes sont une période pour se faire plaisir, mais aussi pour prendre soin de soi.


En somme, les fêtes sont une période de joie, mais elles demandent aussi un certain équilibre pour les sportifs(ves) comme toi soucieux de leur santé et de leur entraînement. Il est possible de profiter des plaisirs de la table tout en restant fidèle à ton objectif de course. Bonnes fêtes et bonne sortie ! 🎅

315 vues0 commentaire
bottom of page