top of page

quel est le bon moment dans la journée pour T'entrainer?

Dernière mise à jour : 14 sept. 2022

Un bon apport en glucide te permet de faire des entrainements intensifs dés le matin.

La performance générale suit le rythme de notre horloge biologique, c'est-à-dire que nous avons des phases de haute performance et des phases de basse performance en lien avec notre horloge biologique. Cependant, malgré ce que l'on pense, cela concerne toutefois surtout nos capacités mentales: le matin, juste après le lever, nous sommes encore un peu engourdis, et après le repas de midi, c’est pareil, notamment car notre système cardiovasculaire est concentré respectivement sur le réveil et la digestion.

Tu peux logiquement t'entrainer le matin tôt à jeun, notamment sur tu prépares une course d'endurance ou si tu es dans une logique de perte de graisse.

On a une bonne nouvelle pour toi, il s'avère que notre corps lui est capable de performer de la même manière le matin, le midi ou le soir. L'impact sur ta performance lors de l'entrainement va surtout venir de :

  • l'heure de ta dernière collation/ton dernier repas : ce que tu manges avant l’entraînement est plus important que l’horaire de ton entraînement;

  • le type d'entrainement que tu souhaites faire : ce que tu as mangé avant ton entrainement aura un impact sur ta performance, en fonction de l'apport en glucide notamment et donc sur le choix de ton entrainement.

Tu peux donc logiquement t'entrainer le matin tôt à jeun, notamment si tu prépares une course d'endurance ou si tu es dans une logique de perte de graisse. Pareil pour un entrainement le soir avant le diner et sans collation. Si par contre tu te prépares à une compétition courte et intense (p. ex. une course de 5 ou 10 km), les ressources en glucides sont la priorité absolue et donc il faut faire cet entrainement avec un niveau de glucide normal dans le corps, et non déficitaire.


En conclusion, si tu te prépares à une compétition allant du 5 km au semi-marathon, la pratique d'unités à jeun n’est que moyennement pertinente. Idéalement, on te conseille donc de faire tes séances d'entraînements intenses tels que le fractionné avec des ressources en glucides optimales. Occasionnellement, tu peux pratiquer un peu d'endurance sous forme d’entraînement à jeun, mais avec une intensité faible à modérée et pas plus de 30 à 90 minutes. Au contraire, si tu te prépares pour un marathon ou pour une épreuve d'ultra-endurance (Ironman, marathon à VTT, etc.), on te conseille vraiment de pratiquer des entrainement à jeun relativement long (>60 minutes). Il faudra bien veiller à reconstituer les réserves de glucides après l'entrainement, et prévoir un temps de récupération suffisamment long avant le prochain entrainement.


Tu as donc le choix dans la journée du meilleur timing pour t'entrainer, en fonction de tes contraintes personnelles et professionnelles !


A toi de jouer !

24 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page