top of page

comment convertir ton vélo de route en gravel?

Dernière mise à jour : 7 oct. 2022

Le gravel est à la mode et c'est tant mieux !

Crédits : Giant


Le gravel est à la mode ! D’abord utilisé aux Etats-Unis, le vélo gravel est aujourd’hui très tendance en France et en Europe. Ce type de vélo permet de s’aventurer sur un grand nombre de terrains : boue, chemins de terre, route asphaltée, chemins forestiers, et bien sûr le gravier comme son nom le laisse deviner. Grâce à ce vélo extrêmement polyvalent, tu gardes un bon confort et un pilotage précis sur tous ces différents types de sols. Pour les amateurs de vélo de route comme toi, opter pour le gravel c’est élargir tes horizons en empruntant des sentiers jusque-là inaccessibles, mais également tester de nouveaux entrainements (en remplacement du home trainer) lors de la saison automnale et hivernale.


Le plus gros avantage de la conversion de ton vélo de route en gravel c'est bien évidemment le coût.

Pour découvrir cette nouvelle pratique, tu n'es pas forcé de t'acheter un nouveau vélo. Tu peux commencer déjà par louer un vélo pour une semaine avec des copains pour tester des nouveaux sentiers. Ensuite, avant de passer le cap en rajoutant un nouveau vélo dans ton garage tu peux décider de transformer ton deuxième vélo que tu utilises un peu moins ou celui que tu utilises pour ton home trainer au fond de ta cave. En faisant cette transformation tu auras donc un nouveau jouet pour tes entrainements, et tout ça à un moindre coût !

Mais comment passer du vélo de route au vélo gravel ? Dans cet article, l'équipe EazyPace t'explique quels sont les composants à modifier ou à garder pour transformer ton vélo de route en un vélo gravel parfaitement adapté à tes besoins. Tu te doutes bien par contre que ton vélo de route transformé ne pourra malheureusement pas remplacer un bon gravel pour faire des gros trips sur des sentiers très techniques.

Le plus gros avantage de la conversion de ton vélo de route en gravel c'est bien évidemment le coût. Très à la mode le gravel est un vélo relativement cher car assez technique (léger et résistant) et assez prisé. Pour un modèle d’entrée de gamme, les prix commencent à partir de 800 € et vont jusqu’à 5 000 € pour les gravel bike haut de gamme.

Comment transformer facilement ton vélo de route en gravel ?

En fonction du vélo que tu souhaites utiliser pour la transformation, celle-ci sera plus ou moins compliquée et plus ou moins coûteuse.


Voici la liste des principaux composants à modifier :

  • les roues : il faut changer les roues pour qu’elles soient compatibles avec tes nouveaux pneus gravel;

  • les pneus : ils doivent être polyvalents et équipés de crampons;

  • les freins : idéalement il faut passer sur des freins à disque, plus efficaces et sécuritaires;

  • la cassette : tu vas devoir changer la cassette pour avoir le pignon le plus grand possible à l'arrière pour plus de souplesse lors tu seras en train de gravir des côtes assez techniques;

  • les pédales : le gravel est plus dangereux que le vélo de route, tu vas devoir équiper ton vélo avec des pédales de VTT car elles t'offrent une plus grande liberté de mouvement et car les chaussures sont plus pratiques pour marcher.

  • le guidon : pour un meilleur confort, les guidons des gravel sont souvent davantage évasés sur les côtés;

Les roues

Suivant ton budget, on te conseille soit de partir sur des roues en aluminium soit en carbone. Les roues en aluminium sont parfaitement adaptées pour la pratique du gravel. Légères et très résistantes, elles ont l’avantage de bénéficier d’un bon rapport qualité/prix. Si ton budget est plus important, et/ou si tu cherches à performer sur des courses gravel, le choix pour des roues carbone est pertinent.


Au niveau de la taille de la roue, on utilise communément le 650B et le 700C dans la pratique gravel. Le 650B, avec son diamètre plus réduit que roue de vélo de route traditionnelle, bénéficie d’une excellente robustesse. Il offre aussi un pilotage précis et confortable sur les terrains accidentés. Sa taille s’adapte aux pneus gravel les plus larges. Le 700C quant à lui est davantage performant sur les terrains plus roulants et sont pertinents si tu utilises ton vélo notamment également pour du vélotaf. Tu pourras ensuite choisir soit des jantes normales soit des jantes tubeless ready qui te permettront si tu le souhaites de mettre des pneus tubeless.


Les pneus

Alors que les pneus de route ont une section entre 23 et 28 mm, ceux prévus pour le gravel se situe plutôt entre 35 et 50 mm. Avec un pneu plus large, tu roules à basse pression et le confort est assuré sur les différents types de chemins. Le choix des pneus va surtout dépendre de ton cadre route, la géométrie de ton vélo de route est en effet différente de celle du gravel. On te conseille de vérifier les indications du fabricant de ton vélo sur la section maximum que permet ton cadre route. Il faudra que tu prennes en compte un espace supplémentaire pour permettre l'évacuation de la boue. Si tu es équipés d'étriers de frein tu seras également potentiellement limité par la hauteur du pneu.


On te conseille de choisir des pneus tubeless, plus résistants que les chambres à l'air. Leur prix est évidemment beaucoup plus élevé que des chambres à air classiques mais tu devrais logiquement t'y retrouver en nombre de km sans crevaison.

Les freins

En gravel, tu roules normalement avec des freins à disque, car ce système, par rapport aux patins, offre une puissance de freinage plus importante, et plus efficace et surtout car il garde la même qualité dans toutes les conditions météorologiques (pas de baisse de la qualité de freinage sous la pluie contrairement aux patins).

Normalement si ton vélo de conversion est un vélo de route assez ancien, il n'est pas équipé de freins à disques mais possède à la place des freins sur jante, à tirage central ou latéral. Logiquement il y a donc peu de chance pour que ton cadre puisse recevoir un système de frein à disque. Tu peux soit décider de garder ton système à étriers, en vérifiant qu'il laisse suffisamment de place aux pneus plus large, à l'avant et à l'arrière, soit en gardant le système à l'arrière et en achetant une fourche d'occasion adaptée au freinage par disque.


La cassette

Logiquement tu vas utiliser ton "nouveau vélo" pour sortir des sentiers battus. Tu vas donc pratiquer des sentiers assez techniques et vallonnés. On te conseille donc vivement de changer de cassette en choisissant le pignon le plus grand possible. Il faut juste que tu gardes le même nombre de vitesses à l'arrière que ta cassette d'origine, ainsi tu n'auras pas de réglages à faire. Par contre n'oublies pas de rallonger ta chaine si tu prends un pignon avec de nombreuses dents. Idéalement tu peux prendre un cassette de type VTT pour avoir une grande flexibilité lors des montées. Pas besoin de changer ton dérailleur avant qui sera surement équipé de deux plateaux alors que les gravel sont souvent livrés en mono plateau. Ton vélo étant logiquement plus léger qu'un gravel, cela compensera l'impact d'avoir une double transmission par rapport au gravel.


Les pédales

Ton vélo utilisé pour la conversion est certainement équipé d'un système de pédales automatiques pour route. On conseille vivement de le remplacer par des pédales automatiques de VTT car elles te permettront de clipser et de déclipser plus rapidement. Celles-ci offrent une plus grande liberté de mouvement afin de pouvoir s’adapter aux terrains imprévisibles du gravel. De plus, les chaussures associées sont plus commodes pour marcher, utiles lorsque tu dois franchir des obstacles compliqués en vélo. Les pédales mixtes représentent également un bon compromis. Une face pour les chaussures avec cales, une autre pour les chaussures classiques.

Le guidon

Les guidons spécialement conçus pour le gravel sont semblables aux guidons route sauf qu’ils sont davantage évasés sur les côtés. L’angle "flare" qui leur donne cette forme évasée te permet de te tenir avec les bras plus écartés au profit d'une meilleure stabilité. Changer le guidon n'est pas une priorité mais on te conseille par contre de changer la guidoline et de choisir une plus épaisse et confortable que celle d'origine installée sur ton vélo.

On te conseille également de protéger ton cadre avec un ruban adhésif transparent. Sur les sentiers battus les chutes et autres accrochages ou encore les projections de petites pierres sont plus nombreux que sur route. Avec ce ruban tu viens donc protéger ton cadre sans pour autant rendre ton vélo moche !

Tu es désormais prêt pour partir à l'aventure, et découvrir des nouveaux coins à côté de chez toi. Tu pourras continuer à utiliser ce vélo pendant l'hiver en plus des sessions home trainer que tu as prévu dans ta cave et tout ça sans casser ta tirelire !


80 vues0 commentaire
bottom of page