top of page

COMMENT Gérer UNE Épreuve Intermédiaire DANS TA Préparation ?

Dernière mise à jour : 26 mars 2023

Prêt à te tester sur une épreuve intermédiaire ?


Tu viens de commencer une préparation qui va durer plusieurs semaines/mois pour une épreuve en course à pied, en triathlon ou en swimrun et tu es déjà à la recherche d'épreuves intermédiaires pour 1/te tester et 2/te donner des objectifs à court terme ?


Tu as fais le bon choix, car sans que cela vienne impacter ton pic de forme et ta performance le jour J de ton objectif principal, tu peux logiquement aller viser 2 ou 3 compétitions par an.


Par contre à toi de bien garder en tête l'objectif initial de ta saison car tu ne pourras par rendre prioritaires tes différentes épreuves intermédiaires.


"Non prioritaire", ça veut dire que tu ne vas pas venir changer et adapter ton entraînement à l’approche de la compétition pour l'adapter et être à 100% sur cette course. Cette épreuve sera considérée comme un « très gros entraînement ». Ça ne veut pas dire que tu ne pourras pas réaliser une bonne performance.


On te conseille de simplement remplacer la dernière séance "à ne pas rater" de ta semaine par ton épreuve intermédiaire.

Si tu cherches plus à prendre le départ de cette épreuve pour le plaisir que pour la performance, c'est encore plus simple car 1/tu ne sentiras pas le besoin d'adapter ton programme et 2/tu ne te mettras logiquement pas dans "le rouge" pour faire un chrono.


Si par contre tu décides de te donner sur chaque compétition, tu risques de fortement augmenter ton risque de blessure tout en te fatiguant beaucoup plus que ta préparation ne le prévoit.


Pour rajouter une compétition à ton programme (exemple: faire un 10km en préparation d'un semi-marathon; faire un semi-marathon en préparation d'un marathon ou encore faire un trail de 35km en préparation d'un trail de 65km), avec pour objectif de faire un bon chrono, pas de panique !


On te conseille de simplement remplacer la dernière séance "à ne pas rater" de ta semaine (il y en a 1 à 2 par semaine normalement) par ton épreuve intermédiaire.


Tu devras par contre prendre en compte un repos plus important que prévu (par rapport à ce que tu avais prévu dans ton programme) dans la semaine suivant la compétition. On te conseille, selon l’intensité à laquelle tu vas choisir de courir ta compétition intermédiaire, de prendre entre 2 à 5 jours (2 jours pour un 5 km, 3 jours pour un 10 km, 5 jours pour un 21 km) de repos complet ou d’entraînement croisé après celle-ci.


Alors, c'est quoi ton objectif intermédiaire ?



59 vues0 commentaire
bottom of page