top of page

Optimise ta Course avec l'Analyse Biomécanique

Dernière mise à jour : 20 févr.



Lorsqu'il s'agit de courir plus vite, plus longtemps et sans blessures, la biomécanique joue un rôle crucial. En comprenant et en ajustant ta posture de course, tu peux non seulement améliorer ta performance mais aussi prévenir les blessures. Voyons comment de petits ajustements peuvent faire une grande différence.


1. La posture de course : la base de tout

La posture idéale en course est celle qui te permet de courir efficacement et économiquement.


Cela signifie :

  • Tête alignée avec la colonne vertébrale, regard porté vers l'avant.

  • Épaules détendues et basses, loin des oreilles, favorisant une respiration optimale.

  • Bras balançant près du corps, coudes à un angle d'environ 90 degrés.

  • Tronc stable et légèrement penché vers l'avant depuis les chevilles, pas depuis la taille.

2. La foulée : trouver ton rythme

Une foulée efficace minimise l'impact sur les articulations et utilise l'énergie de manière optimale. Les aspects à considérer incluent :

  • Cadence : Le nombre de pas par minute. Une cadence plus élevée (autour de 170-180 pas par minute pour la plupart des coureurs) peut réduire le risque de blessures en diminuant l'impact sur les genoux et les hanches.

  • Atterrissage : Cherche à atterrir sous ton centre de gravité, plutôt que devant, pour réduire le freinage et l'impact sur les articulations.

3. Analyse biomécanique par un coach

Investir dans une analyse biomécanique avec un professionnel peut t'offrir des insights précieux. À l'aide de caméras haute vitesse et parfois de plateformes de force, ils peuvent analyser :

  • La phase de contact au sol : Pour identifier où et comment ton pied touche le sol.

  • L'angle de ton genou et de ta hanche : Pour détecter d'éventuels désalignements ou asymétries.

  • La propulsion : Pour évaluer comment tu utilises l'énergie pour te propulser vers l'avant.

4. Ajustements et exercices

Sur la base de l'analyse, des ajustements spécifiques peuvent être recommandés, accompagnés d'exercices ciblés pour renforcer les muscles clés, améliorer la flexibilité et corriger les déséquilibres. Cela peut inclure :

  • Renforcement du tronc : Des abdominaux forts stabilisent le corps et réduisent le balancement inutile.

  • Exercices de mobilité de la hanche : Pour améliorer l'amplitude de mouvement et la flexibilité.

  • Travail sur la cadence : Utiliser un métronome ou une application pour ajuster ta cadence de pas.

5. La patience est la clé

Rappelle-toi, changer ta biomécanique de course prend du temps. Intègre progressivement les ajustements pour donner à ton corps le temps de s'adapter. Une transition trop rapide peut entraîner des blessures ou de l'inconfort.


Conclusion

En affinant ta technique de course à travers une analyse biomécanique, tu te donnes les moyens de courir plus efficacement, d'améliorer ta performance et de réduire significativement le risque de blessures. Les petits ajustements peuvent mener à de grandes améliorations. Avec patience et pratique, tu pourras non seulement atteindre mais surpasser tes objectifs de course.


Pour info chez Eazypace on propose ce type d'analyse pour te permettre justement d'améliorer ta foulée et d'être plus efficace lors de ton épreuve.


Intéressé(e) ? Contacte nous directement sur le site !

173 vues0 commentaire

Comments


bottom of page