top of page

réussir ses transitions au triathlon !

Dernière mise à jour : 26 mars 2023

Allez, plus que le vélo et la course à pied !

Comme tu le sais déjà, le triathlon est un sport où tu enchaînes trois disciplines sportives différentes, à la suite, sans véritables pauses et moments de récupération. Tu commences par la partie "natation", puis tu enchaînes avec le "vélo" et enfin tu termines par la partie "course à pied": #swimbikerun.


Dans un précédent article (Le triathlon, un sport d'équipement) nous t'avions détaillé quels étaient les équipements nécessaires et indispensables à la bonne pratique de ce sport, afin de te permettre d'être dans les meilleures conditions pour franchir la ligne d'arrivée.


Aujourd'hui on va se concentrer sur les deux transitions du triathlon : la transition n°1 entre la partie "natation" et la partie "vélo" et la transition n°2 entre la partie "vélo" et la partie "course à pied". On te conseille de ne pas les négliger et de t'y préparer sérieusement : les transitions sont un moment où tu peux gagner – ou perdre – du temps sur tes concurrents.


Les transitions prennent encore plus d’importance sur les triathlons courts et avec drafting. En effet, manquer un groupe à vélo pour avoir tardé à enlever sa combinaison est très rageant !


Néanmoins, elles ne sont pas non plus à négliger si tu te prépares pour un triathlon "longue distance". En effet, outre l’aspect chrono, réussir ses transitions, c’est aussi limiter le risque de chutes ou de blessure et s’éviter du stress !


La transition n°1 : natation > vélo

Cette première transition permet de lier la partie natation à la partie cycliste. Elle débute dès la sortie de l’eau et se termine une fois la ligne du parc à vélo franchie. Logiquement tu seras un peu désorienté à la sortie de l'eau, surtout sur une épreuve longue distance, car tu auras passé pas mal de temps à l'horizontale et non à la verticale, dans un environnement plutôt instable.


Voici les principales étapes de la première transition (étapes que tu dois faire en courant) :

  • Appuie sur ta montre pour enregistrer ton temps, et ainsi pouvoir comparer ta performance réelle (et voir tes progrès) entre plusieurs triathlons de la même distance, sans être pénalisé dans ton calcul par des distances différentes entre les transitions;

  • Remonte tes lunettes sur ton bonnet;

  • Ouvre ta combinaison et retire les bras;

  • Descends la combinaison jusqu’aux hanches;

  • Retire ton bonnet et lunettes et garde les dans ta main


COURS VITE 😁


Tu arrives ensuite à ton emplacement au parc à vélo :


  • Pose ton bonnet et tes lunettes sur ton emplacement (dans une boite prévue par l'organisateur, ou alors par terre sous ton vélo, ou alors dans un sac spécialement prévu pour cette transition, donné par l'organisation);

  • Tire sur la combinaison pour la descendre au plus bas et retire la;

  • Bois de l'eau, et prends un ravito plutôt liquide (gel ou compote par exemple)

Si tu as déjà une tri-fonction sous la combinaison tu dois juste :

  • Mettre ton casque et fermer la jugulaire;

  • Mettre tes lunettes de soleil

  • Enfiler ton porte-dossard (sans l'ouvrir en l'enfilant comme un pantalon, c'est plus rapide), avec le dossard bien visible dans le dos;

  • Prendre des gels et autres barres que tu souhaites manger pendant la partie vélo et les mettre dans les poches arrières de ta tri-fonction

  • Prendre le sac de transition avec tes affaires dedans (lorsque c'est demandé par l'organisateur, notamment lorsque l'épreuve de natation n'est pas au même endroit que le reste de l'épreuve) et le mettre dans le bac prévu prés de la sortie;

  • Prendre ton vélo et le pousser jusqu'à la sortie, en courant juste à coté;

  • Passer la ligne de sortie de transition et monter sur ton vélo;

  • Enfiler tes chaussures, préalablement attachées au vélo par un simple élastique, et les serrer correctement (voir la vidéo ci-dessous).

La transition n°2 : vélo > course à pied

Avant ton arrivée au parc à vélo, commence à augmenter ta cadence de rotation (rpm) afin de redonner un peu de vitesse à tes jambes et de mieux faire circuler le sang. Commence à desserrer tes chaussures ou à enlever les scratchs.


  • Descend de ton vélo, avant la ligne d'entrée de la zone de transition, en laissant tes chaussures accrochées sur le vélo;

  • Cours jusqu’à ton emplacement : casque sur la tête jugulaire toujours attachée, vélo à la main;

  • Essaie de pousser le vélo par la selle afin de limiter le risque de chute en te prenant les pieds dans les pédales. Cela nécessite un peu d’entraînement mais ça en vaut la peine (tu peux pratiquer pendant des séances de run & bike avec un copain) !

A ton emplacement :

  • Pose ton vélo à son emplacement;

  • Retire ton casque;

  • Enfile tes chaussettes (ou pas, ca dépend de l'épreuve et de tes chaussures);

  • Enfile tes chaussures de course à pied;

  • Enfile ta casquette;

  • Prends des gels et autres barres que tu souhaites manger pendant la partie course à pied et mets les dans les poches arrières de ta tri-fonction;

  • Tourne ton dossard sur l’avant;

  • Dirige toi vers la sortie du parc à vélo


Ca y est tu as fini tes deux transitions, tu n'as plus qu'à courir et finir ton épreuve avant de prendre une bière bien méritée à l'arrivée ! 🍺


Bien évidemment, avant d'être un pro des transitions tu vas devoir t'entraîner à un peu à enchaîner ces différentes étapes quelques mois avant ton épreuve. Des exercices de visualisation vont également te permettre de progresser plus vite.


Rien de mieux qu'une vidéo réalisée par l'équipe Aptonia de Décathlon pour mieux visualiser ce qu'on vient de te décrire :


Bon courage pour l'entraînement !




101 vues0 commentaire
bottom of page