top of page

que manger la veille d'une course ?

Dernière mise à jour : 26 mars 2023



Déjà un peu stressé(e) par l'épreuve qui t'attend demain matin, il ne faut pas que tu rajoutes inutilement à ta nuit (logiquement) agitée, maux d'estomac et nombreux A/R aux toilettes. Ton alimentation durant cette journée doit donc rester simple (ne teste rien de nouveau ce jour la), saine et surtout riche en glucose.


La veille d’une compétition, il est important de faire le plein de glucides pour avoir suffisamment de glycogène dans tes muscles afin de bien performer. Ce n’est pas seulement le déjeuner précédant la course et le dernier souper avant la compétition qui sont importants.

Contrairement à ce que certaines personnes croient, il n’est pas nécessaire de manger un gros plat de pâtes la veille de la compétition. En fait, tu peux même te passer des pâtes, puisque le riz, le quinoa, le couscous, ou encore du pain et les pommes de terre sont aussi de grandes sources de glucides et se digèrent également très bien.


Tout ce qui importe c’est que tu manges un repas que tu aimes, que tu puisses facilement digérer et qui est facile à cuisiner ou à se procurer. Idéalement il faudrait que tu te crées une habitude de repas pré-course (choisis un repas associé à une course où tu as atteint ton objectif 😎). Tu n'auras plus à réfléchir et moralement ce repas aura un effet positif 💪!

Tu n'auras qu'à légèrement modifier le volume si ton objectif évolue vers des courses plus longues nécessitant un plus gros stockage de glycogène.


Voici un exemple de repas pré-course :

  • 250 à 300 ml de potage chaud ou froid (à base de légumes de saison);

  • 250 g (poids cuit) de filet de volaille (pas de viande rouge) avec ou sans légumes verts, Salade verte à l’huile de noix, olive ou colza;

  • 300 à 500 g (poids cuits soit 100 à 166 g crus) de riz, pâtes avec ou sans légumes verts, Salade verte à l’huile de noix, olive ou colza

  • Un à deux yaourt(s) (de préférence au soja) accompagné(s) d’une compote sans sucres ajoutés;

Et voici un exemple de petit-déjeuner à prendre avant la course. N'oublie pas de laisser entre 2h et 3h entre ton dernier repas et le départ de ta course. Pour une course aux aurores, on te conseille donc de prendre ton petit-déjeuner à l'heure des poules.


  • Une demi-baguette avec du beurre et de la confiture ou avec du jambon;

  • Un bol de lait (ou deux yahourts) avec du muesli;

  • Une banane;

  • Des fruits secs

  • Un ou deux verres d'eau

Tu n'as donc logiquement pas besoin de changer drastiquement ton alimentation la veille de la course et pour le petit-déjeuner : tu dois juste privilégier certains aliments par rapport aux autres et te focaliser sur les glucides.


339 vues0 commentaire

Comments


bottom of page