top of page

Quels sont les watts moyens d’un bon cycliste ?



Avec le Tour de France 2024 en plein boom, on a l'occasion de voir de près ce que les meilleurs cyclistes du monde ont dans le ventre. Parmi tous les facteurs qui font la différence, la puissance, mesurée en watts, est l'un des plus cruciaux. Mais c'est quoi, les watts moyens qui séparent un amateur d'un pro ? Plongeons dans les données de puissance et de vitesse pour comprendre comment ça joue sur les performances sur route, en s'appuyant sur des exemples récents des stars du Tour de France.


Les watts moyens qu’un cycliste peut maintenir dépendent de plusieurs facteurs, dont le niveau d’entraînement, le poids corporel et les conditions du parcours.

Qu’est-ce que la puissance en cyclisme ?


La puissance en cyclisme est la mesure du travail effectué par le cycliste pour déplacer le vélo. Elle est mesurée en watts et représente la combinaison de la force et de la vitesse. Les capteurs de puissance, montés sur le vélo, enregistrent ces données en temps réel, te permettant de surveiller et d’optimiser tes performances lors d'une sortie en vélo.


Une des clés de la performance, c'est le concept de watts par kilo (W/kg), qui est simplement ta puissance de pédalage divisée par ton poids. Cela permet de comparer les performances entre des athlètes de poids différents. Plus ton ratio W/kg est élevé, plus tu es performant. Grâce à ton capteur de puissance, tu peux calculer ton W/kg et suivre son évolution dans le temps. Si tu as l'habitude de faire du home trainer et que tu as la chance d'avoir un équipement connecté, tu as donc l'habitude de regarder ce ratio et de le comparer à celui de tes copains !



Watts moyens d’un bon cycliste


Les watts moyens qu’un cycliste peut maintenir dépendent de plusieurs facteurs, dont le niveau d’entraînement, le poids corporel et les conditions du parcours. On te partage les watts moyens pour différentes catégories de cyclistes, à toi de voir dans quelle catégorie tu te situes :


  • Cyclistes amateurs : Un cycliste amateur bien entraîné peut maintenir une puissance moyenne d’environ 2,5-3,0 watts par kilogramme de poids corporel (W/kg) pendant une heure. Par exemple, un cycliste de 70 kg pourrait produire entre 175 et 210 watts en moyenne.


  • Cyclistes de catégorie amateur avancée : Les cyclistes de niveau avancé peuvent maintenir une puissance moyenne d’environ 3,5-4,5 W/kg. Un cycliste de 70 kg pourrait donc produire entre 245 et 315 watts en moyenne.


  • Cyclistes professionnels : Les professionnels du cyclisme, comme ceux qui participent au Tour de France, ont des capacités exceptionnelles. Ils peuvent maintenir une puissance moyenne d’environ 5,0-6,0 W/kg lors d’une montée de longue durée. Par exemple, un cycliste professionnel de 70 kg pourrait produire entre 350 et 420 watts en moyenne.



Exemples de performances exceptionnelles


  • Tadej Pogačar a maintenu une puissance moyenne d’environ 410 watts pendant près de 30 minutes lors du contre-la-montre décisif du Tour de France 2020, ce qui a joué un rôle crucial dans sa victoire.


  • Jonas Vingegaard, vainqueur du Tour de France 2022 et l’un des favoris pour l’édition 2024, a démontré qu’il pouvait maintenir une puissance moyenne d’environ 6,2 W/kg sur de longues montées, comme le Col du Granon.



Importance de la puissance dans les programmes d’entraînement


Surveiller tes données de puissance est essentiel pour optimiser ton entraînement et améliorer tes performances. En suivant des plans d'entraînement sur Zwift par exemple tu vas pouvoir t'améliorer progressivement grâce à une montée en puissance sur plusieurs semaines et grâce surtout à des exercices dédiés spécifiquement au travail de puissance.

Que tu sois un amateur ou un professionnel, connaître tes watts moyens et travailler pour les améliorer peut faire la différence entre une bonne performance et une victoire (soyons optimiste !).




585 vues0 commentaire

留言


bottom of page