top of page

Le swimrun, le retour à l’aventure!

Dernière mise à jour : 7 sept. 2022

Aujourd’hui, le swimrun est le sport de pleine nature par excellence en France.


ÖTILLÖ est le nom de la première compétition de swimrun. Créée en 2006, elle se déroule au début du mois de septembre dans les îles au large de Stockholm en Suède

D’origine nordique, le swimrun est un sport très récent car il n’a été créé officiellement qu' en 2006 en Suède. Il est issu d’un pari fou (comme le premier Ironman d'Hawaï ! ),entre deux frères Mats et Jesper Andersson et une bande de copains. L’objectif était de rejoindre deux villages (Üto et Sandhamn) séparés par de nombreuses îles (ÖTILLÖ signifiant d’îles en îles). Ils terminent leur périple après 29h et beaucoup de péripéties.


Aujourd’hui, le swimrun est le sport de pleine nature par excellence en France. Il est devenu, au fil du temps, une discipline à part entière avec ses propres règles, un équipement swimrun spécialisé et des adeptes tous les jours plus nombreux. Le principe de cette discipline est relativement simple : tu enchaines, en solo ou en duo, des segments en natation et des segments en course à pied, le plus souvent dans un cadre naturel magnifique et cela sans transition contrairement à l’aquathlon (l’aquathlon consiste à enchaîner un tronçon de natation suivi d’un tronçon de course à pied avec une véritable transition entre les deux et cela de manière individuelle).


Contrairement à d’autres disciplines comme le triathlon, chaque concurrent transporte tout au long de la course l’ensemble de son équipement qui lui est nécessaire à sa progression. Entre le coup de sifflet du départ et ton arrivée sous l’arche, tu ne pourras pas te défaire et/ou récupérer du matériel ; il te faudra donc être capable avec ton matériel de pouvoir courir et nager, par alternance.


L’autre grande différence avec d’autres disciplines réside dans le partage de l’effort avec un coéquipier (c’est donc une discipline très complémentaire au triathlon qui est un sport très solitaire), avec qui tu es attaché (ce n’est pas une obligation) par une longe ou une corde tout au long de la course. Courir et nager à deux c’est vraiment un moment fort qu’on te conseille vraiment de tester lors d’une prochaine épreuve !


Afin de prendre vraiment du plaisir pendant la course et de ne pas trop galérer entre les segments, on te conseille vraiment de t'équiper avec du matériel dédié au swimrun :


  • Une combinaison néoprène spéciale swimrun : elles s'arrêtent au niveau des genoux et disposent soit de manches courtes, soit de manches longues et une partie en lycra est souvent présente au niveau de l’entrejambe pour éviter tout échauffement.

  • Plaquette & pullbuoy : en fonction du règlement de la course tu pourras faire la course avec du matériels facilitant la partie natation (plaquettes et pullbuoy special swimrun avec des lanières permettant de le tenir sur ta jambe).

  • La corde/longe: pas obligatoire, cet équipement te permet de garder le contact avec ton coéquipier durant la course. Bien souvent, le meilleur des deux nageurs se positionne en 1er afin de « tracter » l’autre tandis qu’en course à pied ça permet d’aider le coureur le plus faible.

Pour les chaussures, on te conseille de choisir un modèle orienté trail avec un talon assez haut pour assurer une bonne flottabilité. Des chaussettes en néoprène peuvent aussi être utilisées afin de conserver les pieds au chaud.


Cette discipline étant encore naissante en France, tu auras plus de mal à trouver des épreuves swimrun que des épreuves de triathlon, mais heureusement l’équipe Eazypace s’occupe de rassembler toutes les différentes courses de l’année !


Ta licence de triathlon te permettra de participer à la plupart des épreuves de swimrun, étant donné que la discipline est encadrée depuis peu par la fédération française de triathlon (FFTRI).


On te conseille vivement d’essayer ce sport, très complémentaire du triathlon et surtout très riche en émotions ! C’est idéal en duo avec un ami du même niveau ou encore en équipe mixte en couple !


20 vues0 commentaire
bottom of page