top of page

UNE MEILLEURE GLISSE GRâce aux plaquettes !

Ça catch ou ça catch pas ?

Crédit photo : Z3ROD


Aujourd'hui, on te partage notre avis sur un outil ultra pratique pour tes entraînements de natation lorsque tu prépares un triathlon ou un swim & run : les plaquettes.

L'objectif des plaquettes, au delà de renforcer tes épaules c'est surtout de travailler ta technique et ton endurance de force.


Elles se fixent à tes poignets ou directement au niveau de tes doigts et augmentent la résistance de l'eau lorsque tu nages. Tu gagnes bien évidement en vitesse, mais la plupart du temps, surtout au début lorsque tu n'as pas encore habitué ton corps à les utiliser, tu perds en endurance. On te conseille donc de monter progressivement en volume et de ne pas commencer par un 3 000 mètres 100% en pull + plaquettes au risque de sentir tes épaules pendant plusieurs jours après ta séance 😛.


Voici les principaux avantages à utiliser les plaquettes lors de tes séances spécifiques :

  • Tu développes ta force : plus les plaquettes seront grandes, plus forte sera la résistance de l'eau, ce qui peut servir à te renforcer musculairement le haut du corps ;

  • Tu améliores ta technique de nage : Les plaquettes t'obligent à garder un coude haut et à faire travailler ton avant-bras lors de la phase de catch (la phase durant laquelle tu commences à exercer ton appui sur l’eau vers l’arrière avec ta main, puis avec ton avant-bras) ;

  • Tu améliores la fin de poussée : les plaquettes t'aident à travailler sur la fin de ta poussée ;

  • Tu augmentes ton efficacité dans l'eau, ainsi que ta glisse : grâce aux plaquettes, tu mets moins de coups de bras par longueur, ce qui devrait t'aider à mieux ressentir ta glisse grâce à une nage plus efficace (ton score SWOLF dois être plus bas) ;


Si tu débutes en natation on te conseille de commencer par utiliser des plaquettes de petites tailles (les "finger paddles") et surtout d'augmenter progressivement le nombre de longueurs. Tu peux commencer par alterner plusieurs fois des longueurs de 50 mètres sans puis avec plaquettes, pour ensuite monter à 100, puis 200, 300 etc...


Une fois tes épaules habituées, tu peux commencer à t'entraîner avec des plaquettes plus grandes (les modèles classiques), plus exigeantes et plus fatigantes. De la même manière que pour ton introduction aux finger paddles, commence d'abord par des séances légères avant d'augmenter le volume.


A toi de jouer !





19 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page